AdobeStock_223494268.jpeg

Auto-évaluation des pratiques centrées sur les victimes par les organismes

Êtes-vous une organisation centrée sur les victimes? Quelle est votre réponse actuelle aux victimes d'actes criminels?

 

D'après l'expérience du personnel du programme de justice parallèle (et selon les recherches actuelles sur la victimologie), les victimes d'actes criminels ont trois besoins essentiels:

  • pour être sûr;

  • se remettre du traumatisme du crime;

  • pour reprendre le contrôle de leur vie.

 

Notre agence d'auto-évaluation des pratiques axées sur les victimes est un outil pour les organisations, les agences et les entreprises afin de sensibiliser à la façon dont ils réagissent aux personnes qui ont été victimes de victimisation. Cette auto-évaluation suit les principes directeurs de la justice parallèle .

Les questions à prendre en compte sont les suivantes: Le personnel de la réception pose-t-il des questions qui peuvent sembler revictimiser les clients? Votre personnel de service direct a-t-il besoin d'un client pour partager une histoire ou une expérience linéaire? Vos pratiques administratives exigent-elles une exigence urgente qu'une victime apporte des papiers ou des documents signés pour avoir accès à une aide? Une personne doit-elle signaler sa victimisation aux forces de l'ordre afin de recevoir une compensation pour ses pertes? Votre lieu de travail offre-t-il des options de congé ou de départ tardif à une personne qui a été victime d'un crime (tout type de crime)? Ont-ils besoin de «le prouver» pour être crus?

 

…Et maintenant quoi? Une fois l'évaluation terminée, si votre agence ou organisation souhaite un suivi du programme Parallel Justice pour guider votre agence vers des pratiques plus centrées sur les victimes, veuillez nous contacter et nous vous contacterons!

 

Remarque: En fonction de la taille de votre personnel, de la gamme de pratiques axées sur les victimes en place et du statut à but non lucratif / à but lucratif de votre organisation, nous pouvons facturer des frais pour nos services qui bénéficieront directement à notre Fonds de justice parallèle pour les victimes.