Illustrated Forest Background

Services aux victimes

Parallel Justice

Parallel Justice is a victim-centered approach to crime and harm that works parallel to (but independent from) the criminal legal system.  We provide information, resources, and support to people who have experienced crime and harm in Burlington.

Restorative Justice

Our Victim Liaisons work with affected parties when the responsible party is referred to a restorative justice process. A major role of the Victim Liaison is to give enough information and support to the victim/survivor/affected party to allow safe and meaningful participation.

Conflict Assistance Program 

Do you want to resolve a conflict peacefully but feel stuck? Or, do you want to build stronger conflict skills? We can help! We offer a range of low to no cost services to assist with conflict and build stronger communities.

Programs & Initiatives


 

To learn more about our victim services, contact: Barbara Shaw-Dorso, Victim Services Manager

(802) 264-0765,  bshawdorso@burlingtonvt.gov

À faire et à ne pas faire pour soutenir les victimes / survivants d'actes criminels

Faire:

· Dites "Je suis désolé pour ce qui s'est passé".

· Insistez auprès des victimes / survivants sur le fait que «ce n'est pas de votre faute».

· Soyez prêt à écouter la victime / survivante partager son expérience si elle veut parler du crime et de ses effets, et valider cette expérience avec empathie et soutien.

· Faites savoir à la victime / survivante que ses sentiments de colère, de détresse, de frustration, de peur, etc. ne sont pas rares et parfaitement justifiables.

· Comprenez que de nombreuses victimes / survivants auront des difficultés extrêmes à reconstruire leur vie après un crime et que certaines pourraient ne jamais se remettre complètement de l'expérience.

· Renseignez-vous sur la gamme possible de réactions des victimes / survivants et des services disponibles pour les victimes / survivants dans la communauté afin de pouvoir fournir un soutien approprié et sensible à court et à long terme.

Ne pas:

· Portez des jugements ou blâmez la victime / survivant pour le crime qui a été commis contre eux. Les seules personnes responsables du crime sont la ou les personnes qui l'ont commis. Le crime n'est JAMAIS la faute de la victime / survivante.

· Remettez en question la réaction de la victime / survivant au crime.

· Dites «je comprends», car il est impossible de vraiment comprendre le crime ou son impact sur la santé physique ou mentale de la victime / survivante.

· Essayez de comparer l'expérience de la victime / survivante à une expérience similaire, y compris la vôtre. Chaque victime / survivant a sa propre réaction face au crime et au préjudice, et il n'y a pas de «bonne» façon de réagir.

· Essayez de prendre des décisions et des choix pour une victime / survivante. Le crime est une violation de sa voix, de ses choix et de son contrôle sur sa vie. Puisqu'aucune victime / survivant ne choisit d'être victimisée ou n'a le contrôle du crime ou du préjudice commis contre elle, il est essentiel que les victimes / survivants soient en mesure de reprendre le contrôle et de prendre leurs propres décisions qui affectent leur vie.